Les Absences à Canto-Perdrix

 

Ces créations sonores proposent des moments d'attention aux voix d'habitants du quartier. Leurs impressions, anecdotes et autres souvenirs liés à la cité sont partagés d'une manière particulière : Chaque Absence s'écoute au casque sur le lieu de son enregistrement. La technique spécifique de prise de son, le travail de montage en studio et sa restitution sur place produisent un étrange effet de décalage entre réalité et fiction, créant l'illusion d'une proximité physique des orateurs et d'événements sonores alentour.

Le projet est ici porté par la Maison Jeanne Pistoun, avec le soutien de la Fondation Logirem, de l'AACS, du Conseil Départemental, et de la Métropole Aix Marseille Provence dans le cadre du financement Contrat de Ville, en collaboration avec le service Ville d'Art et d'Histoire de la ville de Martigues et avec la complicité du Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues. Co-produit et coordonné par Julie Miguirditchian, ce projet martégal s'inscrit en 2019 dans la manifestation culturelle "Des marches, démarches" portée par le Fonds Régional d'Art Contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur.

À propos de l'auteur

 

Les Absences sont un ensemble de créations binaurales* conçues comme des installations sonores virtuelles. Travail mené depuis 2012 par l'artiste Pierre-Laurent Cassière, ce protocole de création l'a conduit à réaliser des Absences dans différents contextes culturels — expositions, résidences, festivals etc. —  de la Bretagne à l'Occitanie en passant par des villes comme Bruxelles, Marseille, Besançon ou aujourd'hui Martigues.

Le travail de Pierre-Laurent Cassière (*1982) se concentre en premier lieu sur des expériences perceptives liées au mouvement. Entre sculpture cinétique, cinéma élargi et installation sonore, ses œuvres proposent des situations contemplatives paradoxales jouant avec les limites de la perception. Depuis 2006 son travail a été exposé à un niveau international dans des institutions telles que Le Palais de Tokyo et le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, le Hong Kong Arts Centre (HK), le LACE, Los Angeles (US), le SMAK, Gand (BE), le TENT, Rotterdam (NL), le MUDAC, Lausanne (CH), le Minsheng Museum, Shanghai (CN) ou plus récemment le NTUA Museum de Taipei (TW).
* L'enregistrement binaural est une technique spécifique permettant de restituer la perception stéréophonique naturelle des sons au travers d'un casque audio, favorisant ainsi le réalisme spatial des captations. 

© ADAGP/Pierre-Laurent Cassière, 2019